Culinaire en route

Nature et fondue au trot

Les chevaux sont depuis longtemps chez eux au Simmental. Le Simmental fut même jusqu’au 18ème siècle un véritable bastion de l’élevage de chevaux. 

Après la victoire des Suisses à Grandson (1476), les habitants du Simmental reçurent 100 étalons en guise de butin. Cela donna naissance à la «grasigen Matten», une race résistante qui a été vendue dans le monde entier. Elle est connue sous le nom de cheval d’Erlenbach, du nom du marché de la ville où elle était vendue.

Vallée des chevaux

Le musée Agensteinhaus d‘Erlenbach documente l’histoire de l’élevage des chevaux dans le Simmental. Le cheval d’Erlenbach était un demi-sang. Un cheval qui s’utilisait très bien en cheval de selle ou cheval de carrosse. Les bourgeois de Berne appréciaient la race pour tirer leurs calèches. Vers 1780, Erlenbach comptait à elle-seule 22 éleveurs d’étalons.

La dernière race de chevaux encore élevée en Suisse aujourd’hui est le Franches-Montagnes. Il est originaire du Jura. Dans le Simmental, après que l’élevage de chevaux n’a cessé de décliné au 18ème siècle, les éleveurs se sont tournés vers la Fleckvieh – avec un succès incroyable ! La vache du Simmental s’est exportée dans le monde entier.

Des promenades à cheval fantastiques en pleine nature

Monter à cheval est en Suisse l’un des loisirs les plus prisés. Quelque 140’000 cavalières et cavaliers (plus de 80 % des cavaliers sont des femmes) montent au moins une fois de temps en temps. La Lenk et le Simmental sont un lieu magnifique pour cette activité également. Le fond plat de la vallée est idéal pour des promenades à cheval et derrière chaque dôme et chaque courbe s’offrent au regard de nouvelles vues extraordinaires.

2 chevaux pour profiter en toute décontraction

Ceux et celles ne souhaitent pas monter à cheval peuvent également profiter de la nature grâce à la puissance des chevaux

C’est aussi confortable que ça en a l’air : dans la calèche apéro ou fondue, on se laisse conduire à travers le magnifique paysage au rythme des tintements de la bride.

Calèche fondue
Calèche fondue

À cheval

Les moins sportifs peuvent également faire de petites promenades le long de la Simme. Les passionnés d’équitation ambitieux peuvent eux s’attaquer aux versants de tous côtés et vivre des excursions à la journée comprenant des passages exigeants.

Pour des débutantes et les débutants, des vacances peuvent constituer le moment idéal pour renifler l’odeur des chevaux et des écuries pour la première fois. Par exemple au centre équestre de l’hôtel Simmenhof an der Lenk ou au Ponyclub Merlin d’Erlenbach. Avec un accompagnement individuel, on apprend non seulement à côtoyer le cheval mais on découvre également l’amabilité particulière de la vallée. Se rendre chaque jour à l’écurie et au cours d’équitation pendant les vacances est, notamment pour les enfants, une excellente opportunité de rendre les vacances intéressantes et dans le même temps de s’initier rapidement à l’équitation.

À cheval à la Lenk
À cheval à la Lenk